Archi Droits

Identification

Infoforall

10 - Gestion des droits sous Linux


Vous savez ce qu'est un système d'exploitation GNU-Linux maintenant.

Vous avez vu quelques commandes (cd, cat, ls notamment).

Aujourd'hui, nous allons aborder l'un des points forts des systèmes UNIX dont dérive Linux : la gestion des droits des utilisateurs sur les fichiers et les répertoires.

Cela vous permettra de créer vos premiers scripts exécutables sur le poste par n'importe quel utilisateur.

Prérequis : les deux premières activités sur les systèmes d'exploitation

Evaluation ✎ : questions 03-04-07-12-15-21

Documents de cours :

1 - Rappel des commandes de base

Nous en étions arrivé à ceci :

Récapitulatif des notions et commandes

Les notions abordées :

Notion Explication
Racine  /  La racine est le point de départ de l'arborescence.
Adresse absolue Il s'agit d'une adresse dont le point de départ est la racine.
L'adresse commence donc par  / .
Utilisateur root Le super-administrateur de la machine. Il a tous les droits sur la machine. Son dossier personnel est situé à l'adresse absolue /root.
Répertoire personnel d'un utilisateur Il s'agit du répertoire qui appartient à un utilisateur. Il est situé à l'adresse absolue /home/NOM_UTILISATEUR. Il peut être adressé plus facilement en utilisant le raccourci Tilde  ~ .
Adresse relative Une adresse qui prend comme point de départ le répertoire courant, le répertoire sur lequel pointe actuellement le terminal.
Répertoire parent  ..  Il s'agit du répertoire "contenant" le répertoire courant. Par définition, seule la racine ne possède pas de parent.

Les commandes à connaître :

Commande Explication
ls Liste le contenu du répertoire dont l'adresse (relative ou absolue) est fournie juste après.
ls www : liste le contenu d'un répertoire www contenu dans le répertoire courant.
ls /home/utilisateur/www : idem mais avec une adresse absolue.
Si on ne fournit rien(ls), il s'agira du répertoire courant.
Quelques options :
ls -a pour afficher les objets cachés (ceux qui commencent par un point)
ls -l pour afficher des informations plus longues
cd Change directory : permet de changer de repertoire.
cd ~ permet d'atteindre son propre répertoire.
cd / permet d'atteindre la racine.
cd .. permet de remonter d'un cran dans l'arborescence.
cat Permet de concaténer une entrée vers une sortie.
La forme générale pour écraser l'ancien contenu est cat entree > sortie
La forme générale pour rajouter du contenu est cat entree >> sortie
Si on omet l'entrée, il s'agit par défaut du terminal.
Si on omet la sortie, il s'agit par défaut du terminal.

Les commandes qui ne sont pas à connaître mais que nous avons vu :

Commande Explication
which Permet d'obtenir l'adresse absolue du fichier qui est reconnu comme étant l'exécutable d'une commande. Exemple which python3
type Permet d'obtenir le type d'une commande (interne ou externe au Shell-Noyau)
whoami Permet de récupérer le nom de l'utilisateur du terminal
pwd Print working directory, permet de récupérer le répertoire sur lequel pointe actuellement le terminal.

Pour tester ces commandes, vous avez utilisé un terminal Linux en utilisant l'une des ces solutions :

2 -

3 -

4 -

5 -

6 -

7 -

8 - FAQ

Activité publiée le 02 10 2020
Dernière modification : 02 10 2020
Auteur : ows. h.